Statue de Pouchkine, inaugurée le 14 juin 1881, sur la place Strastnaïa (rebaptisée Place Pouchkine en 1932). Alexandre Pouchkine est sans conteste le plus célèbre des poètes Russes. Poète, romancier et auteur dramatique né à Moscou en 1799, mort tragiquement à Saint-Pétersbourg en 1837. Pouchkine démontre son talent de poète dés son plus jeune âge au lycée impérial de Tsarkoïé Selo. Artiste reconnu, Pouchkine est néanmoins trublion avec des idées libérales et sera ainsi exilé à plusieurs reprises. En 1825, la révolte des décembristes occasionne l'arrestation et la déportation de nombre de ses amis, lui même sera inquiété (concernant la révolte des décembristes, je vous recommande vivement le chef-d'oeuvre d' Henri Troyat : La Lumière des Justes). En 1831, il épousera la très belle Natalia Gontcharova, de 14 ans sa cadette. La beauté de son épouse est très remarquée de la gente masculine, un peu trop au goût de Pouchkine, sa jalousie le mènera à sa perte. En effet, fin 1836 Pouchkine reçoit une lettre anonyme dénonçant la légèreté de son épouse à la cour. Sa jalousie et la pression de son entourage devient telle, qu'il insulte un bel officier français, Georges d'Anthès, dont le comportement sans équivoque est connu de toute la haute société Pétersbourgeoise. L'insulte ne saurait être réparée, un duel s'impose. Mortellement blessé au ventre, le grand Poète Russe agonisera 2 jours avant de s'éteindre le 29 janvier 1837 dans sa demeure de Saint-Pétersbourg. De nos jours, c'est au pied de cette statue que les amoureux se retrouvent.      

Tverskaïa fut la première rue éclairée à l'électricité en 1896. Ce bâtiment n'est autre que la mairie de Moscou. Durant l'ère soviétique, la rue fut renommée rue Gorky et de multiples démolitions y furent réalisées dans le cadre d'un plan de reconstruction ordonné par Staline. De ce fait on pourra constater l'absence d'église dans cette rue. C'est à cette époque que  la façade de la mairie fut reculée de 13 mètres afin de ne pas perturber la perspective de la rue.

Faisant face à la mairie, la statue de Youri Dolgorouki, le fondateur de la ville de Moscou vers 1150.

Vladimir Maïakovski, poète et auteur dramatique né en Georgie le 07 juillet 1893, adhère dés l'age de 15 ans à un parti bolchevik. C'est un révolutionnaire dans l'âme et son engagement le conduira plusieurs fois en prison. Après la révolution d'octobre 1917, il servira la propagande Soviétique par son talent d'écrivain. Finalement la tournure des événement ne prennent pas le sens qu'escomptait Maïakovski. Ajouté à cela, l'écrivain avait une vie sentimentale tumultueuse. Les désillusions s'accumulant, ce très grand poète se tire une balle de revolver en plein coeur à l'age de 37 ans le 14 avril 1930. Il rédigea ainsi sa propre épitaphe : « La barque de l'amour s'est brisée contre la vie courante. Comme on dit, l'incident est clos. »

  MENU