Novodevitchi est l'un des plus beaux, si ce n'est le plus beau, des couvents de Moscou. Il fut réalisé au début du 16ème siècle sous le règne de Vassili III et fortifié d'un mur d'enceinte (kremlin) à la fin du 16ème siècle sous Boris Godounov. Ce couvent était autrefois destiné à y écarter les femmes de la noblesse qui devenaient indésirables. Ce couvent est riche en histoire notamment sous Pierre le Grand qui y fit enfermer sa demi-soeur et régente Sophia (ne pleurons pas sur son sort car ce fut plus que mérité), puis ensuite sa première femme (moins mérité). Je vous invite d'ailleurs à lire la biographie de Pierre le Grand par Henri Troyat, c'est tout simplement un régal, que du croustillant, Pierre le Grand a propulsé la Russie de l'époque sur le devant de la scène occidentale en chamboulant l'ordre établit à grands coups de réformes. Il fut apparemment plus terrible qu'Ivan le terrible lui-même, il a quand même fait assassiner son fils, fait décapiter l'amant de sa seconde épouse, rien de surprenant, sauf qu'il a fait mettre la tête du personnage dans un bocal et obligé sa femme à le conserver dans sa chambre à coucher durant quelques temps. Il avait aussi interdit le port de la barbe ce qui fut un sacrilège pour les Boyards. Bref, je m'écarte du sujet, lisez tout simplement sa biographie qui est comme cela du début à la fin. Il est aussi question du couvent dans de nombreux romans comme par exemple dans "Guerre et Paix" de Tolstoï (à recommander lui aussi). Avant la retraite de Russie, les français installèrent des bombes pour détruire ce qui restait du couvent après le terrible incendie de 1812 (lors de la prise de Moscou par Napoléon), Novodevitchi dû son salut à la présence d'esprit et au courage des nones qui coupèrent les mèches. Le couvent fut fermé en 1922 pour le convertir en musée de l'émancipation des femmes. Aujourd'hui les nones ont fait leur retour et le couvent est maintenant inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2004.   

Eglise de la Transfiguration.

Le parc jouxtant le couvent fut nommé : le champ des vierges. Rappelons que parfois le couvent de Novodevitchi fut également appelé "le nouveau couvent des vierges".

MENU

SUIVANTES