Le domaine de Iasnaya Poliana se trouve à proximité de la ville de Toula. C'est ici que Léon Tolstoï à vu le jour le 28 août 1828. Il y a vécu également toute son enfance et une grande partie de sa vie. Il me semble assez difficile de résumer en quelques lignes la vie de cet illustre écrivain que j'ai découvert par le biais de Constantin Lévine dans "Anna Karénine". Tolstoï est issu d'une famille très noble et le domaine lui sera transmis par l'héritage de sa mère, fille du Prince Nicolas Volkonski (modèle de la famille Bolkonski dans "Guerre et Paix"). Il créera une école sur son domaine destinée à l'éducation des enfants de paysans de la région. Il tente ainsi de réformer le système éducatif du pays, ce qui n'est pas au goût de tout le monde. Bien que Noble, Tolstoï est très proche des "moujiks" les paysans. En vieillissant, sa réflexion spirituelle et morale entraînera son excommunication de l'église orthodoxe et il finira par fuir sa famille en quittant Iasnaïa Poliana. Dix jours après sa fuite, il meurt d'un accès de fièvre dans la petite gare d'Astapovo le 07 novembre 1910 à l'âge de 82 ans. Ses funérailles civiles à Iasnaya Poliana réunirent plusieurs milliers de personnes. Pour ma part, la lecture de "Guerre et Paix" m'a tout simplement régalé, alors grand merci à Monsieur Léon Tolstoï qui, bien qu'excommunié, n'en reste pas moins une icône de la littérature.  

En fait, le domaine de Iasnaïa Poliana est très vaste et il est très agréable d'arpenter les sentiers qu'empruntait Tolstoï lui-même. Si vous avez l'occasion de vous y promener alors sans doute qu'au détours d'un chemin dans le bois du domaine vous découvrirez cette bien singulière sépulture qui n'est autre que celle de l'écrivain lui même. Selon son propre désir, Tolstoï fut enterré là et c'est ainsi qu'à l'image de son vivant il repose de manière la plus sobre possible. 

Dans le parc de Iasnaïa Poliana.

MENU

SUIVANTES